<   retour billetterie   >

Hippolyte Hentgen

Seconde main
Du 12 janvier au 17 mars 2013
Chapelle du Genêteil
Gaëlle Hippolyte et Lina Hentgen travaillent principalement autour de la pratique du dessin. Ces images prennent leurs sources autant dans l’affichisme du XXème siècle que dans les cartoons ou encore dans l’histoire de l’art moderne. 

Hippolyte Hentgen est né de la contraction de deux patronymes : Gaëlle Hippolyte a étudié à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et Lina Hentgen à l’Ecole des Beaux-Arts - Villa Arson de Nice. Nées en 1977 et 1980, elles vivent et travaillent à Paris. En 2007, leur rencontre fera naitre ce duo insolite Hippolyte Hentgen avec un travail de peinture et de sculpture. Elles puisent leur inspiration dans les dessins animés, la BD des années 30 et dans les arts graphiques, une référence à la culture populaire et alternative des Etats Unis.
Leur projet se réfère implicitement aux dessins apparus avec l’industrialisation et la mécanisation des images. On retrouve des personnages géométriques, sans origine, simplifiés jusqu’à les rendre presque abstraits. Semblable à la manière d’un cadavre exquis, les tableaux en couleurs proposent
des personnages féminins construits sur une accumulation d’éléments. Ces êtres burlesques dépourvus de visage, d’expression et d’identité sont finalement réduits à l’état d’objet.
Du côté des installations, elles tentent de rendre compte des dessins en élaborant des formes plus complexes. Les volumes empruntent des éléments récurrents de l’univers ouvrier du début du XXe siècle. Ces maquettes à échelle humaine se dressent dans l’espace formant un corps à corps avec le spectateur.

Galerie