Fermer l'alerte

Fermeture de l’accueil du Carré du 26 février au 03 mars 2024. Billetterie en ligne accessible 24h/24h.

Du 4 au 8 mars, la billetterie sera également accessible par mail ou par téléphone de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h30. contact@le-carre.org / T. 02 43 09 21 52

Faire une recherche
Menu

les artistes associés

Si vous ne les voyez pas au Carré c’est qu’ils jouent, infusent, écrivent ou répètent un futur projet dans un autre lieu partenaire. Retrouvez l’actualité de nos trois équipes associées, dont nous partageons en 23-24 la dernière saison avec deux d’entre elles, le collectif de la Meute et David Rolland Chorégraphies, après plus de 3 années d’accompagnement rapproché.

Compagnie Tire pas la nappe

«Mues» © Jean-Louis Fernandez

Au printemps dernier Marion Aubert
était en train d’écrire les dernières « Mues ». Et cet hiver, nous avons partagé ces « Mues » avec les spectateurs marseillais.

La compagnie Tire pas la nappe sera
accueillie par Le Carré en résidence
de reprise de « Mues » du 27 novembre
au 2 décembre 2023, en collaboration
de voisinage avec la salle FCC de
Cossé-le-vivien.


Amorce de lettre de Mireille Losco-Lena
enseignante-chercheuse


– Il y a une phrase que j’adore dans « Mues » :
« Suis-je venue chercher Dieu ? Je suis
venue chercher quelque chose de plus
grand que moi mais pas Dieu quand-même. Dieu, c’est trop grand pour moi. »

Dans cette phrase-là, il y a toute l’âme
de ta pièce ; l’aspiration mystique, l’aventure de l’ouverture, mais avec un sens de l’humour indéfectible, qui ne te lâche pas, et qui est nécessaire pour te / nous ramener à l’échelle de l’humanité. Pour border ce qui déborde, pour nous redonner la conscience des limites.

– Et un extrait :

Une mare.
SLAVSKA AVEC SON PINCEAU
Dans la vase humide
Stagne une larve de libellule

GOGOLE DE LA MARE
Tu vas voir ! Tu vas voir qu’est-ce que
ça va faire !

SLAVSKA AVEC SON PINCEAU
Tendu à l’extrême, le torse se déchire

GOGOLE DE LA MARE
Deux yeux !

GOGOLES DE LA MARE
Les gros yeux ! Les gros yeux !


SLAVSKA AVEC SON PINCEAU
Visqueuse, la tête crève le corps.

GOGOLES DE LA MARE
Ah ah ! Crève, vieux corps !
Crève, crève, crève, vieux corps !

site de la compagnie

David Rolland Chorégraphies

À la fin de la première guerre mondiale,
les artistes du MoUvEmEnT DaDa
écrivent :

Nous ne nous occupons, avec amusement, que de l’aujourd’hui. Nous voulons être des mystiques du détail, des taraudeurs et des clairvoyants, des anti-conceptionnistes et des râleurs littéraires.

Dans les années 60 les écrivains Oulipo
(OUvroir de LIttérature POtentielle)
pensent qu’Il faut déjouer les habitudes
pour atteindre la nouveauté.

Dans les mêmes années, les artistes Fluxus exposent dans Le Hall des remises
en question.

Notre troisième et dernière année d’artiste associé au Carré serait-elle donc sous le signe des remises en cause des conventions et contraintes ?

C’est en tous cas sous l’égide de ces
mouvements artistiques fantasques, qui
ont cherché à repousser les frontières
du conformisme, que nous proposons
cette saison une création partagée avec
les danseurs, comédiens ou poètes amateurs de Château-Gontier-sur-Mayenne.

La saison commencera par une grande
première : à la suite de 15 jours de résidence, nous vous attendons en grand nombre pour notre grand bal d’ouverture de saison : « Le Bal Fou des Années Folles » dont vous aurez la primeur de la création.

Qui dit Bal Fou, dit soirée qui s’affranchit
également de la bienséance et des
règles !

Cela fait longtemps que nous pensons
à ce bal, d’abord parce qu’après les
nombreuses commémorations de la Grande Guerre, est venu le temps de l’anniversaire de ces années débridées. Ensuite, ce bal était le bienvenu à l’issue de la crise sanitaire. Malheureusement, l’actualité nous a rattrapés avec la guerre en Ukraine et nous espérons que la fin de l’été 2023 nous apportera de meilleures nouvelles pour plonger avec frénésie, ensemble, dans la danse !

site de la compagnie

Retrouvez la compagnie en 2023.2024

ven 22 septembre 2023 > Le bal fou des années folles
dim 24 mars 2024 > Pa villon


« Bal Fou » © RBKrecords

Collectif de la Meute

© Collectif de la Meute

Le Collectif de la Meute continue son travail de création, sa quête de questions sans réponse.

Après avoir posé ses bagages durant
quatre belles années au Carré, le Collectif
reprendra la route pour poursuivre ses
aventures dans d’autres contrées. Qu’elle
fut riche cette invitation de Maël Grenier
à venir travailler dans ces chemins inédits
à nos pas finistériens !

Le Collectif de la Meute aime à suivre ses
aventures parfois sans titre. La suite sera
de nuit ou de glaz, de chanvre certainement. Parfois, ses membres regardent les cigognes les doigts à l’odeur de l’acier, parfois ils se crispent autour d’un cabestan. Ce n’est pas toujours facile la natation synchronisée !

À défaut de trouver des réponses, le Collectif s’attache une corde à la taille et décide de faire voir du pays à une baleine de tôle et d’acier. Destination inconnue mais le pas certain ! Tirer un fardeau en silence est souvent l’occasion de méditer à l’avenir du monde.
Le cétacé montera-t-il la pente rousse ?
La corde filera-t-elle brûlant la corne ?

« Comme une histoire d’amour / secrète / mijote une soupe de baleine »
Au-delà des aventures Castrogontériennes, le Collectif repart donc en recherche. Il posera son laboratoire invisible à Saint-Malo
à l’invitation du collectif Coeff 180 dans
la suite de son travail autour des relations
inter-espèces et de la Transe Cognitive
Auto-Induite, un projet entamé au Carré
début 2022 et soutenu par Corine Sombrun.

La Baleine à traction humaine accompagnée de nombreuses autres créatures nocturnes traversera les nuits de Landerneau à l’occasion du Festival Sonj 2024. L’occasion de sortir nos plus belles ombres et lubies !

Au plaisir de vous croiser sur la route !

site du collectif

Retrouvez le collectif en 2023.2024

ven 12 avril 2024 > la nuit des vivants