Fermer l'alerte

La billetterie du Carré est fermée le vendredi 27 mai.

Faire une recherche
Menu

Le sale discours
ou géographie des déchets pour tenter de distinguer au mieux ce qui est propre d’avec ce qui ne l’est pas

David Wahl

Personne à mobilité réduite Personne en fauteuil roulant Personne malentendante Niveau de français difficile
© Erwan Floc’h
© Erwan Floc’h
Nombre de photo(s) 2 Photos

Avec beaucoup de finesse et d’intelligence, David Wahl redéfinit ce qui est sale ou propre suivant les époques. Il retrace l’histoire et la géographie des déchets au fil des évolutions technologiques et alimente ainsi une réflexion profonde sur notre avenir écologique.

Alors que l’Homme se déclare de plus en plus propre, le monde est de plus en plus sale. Poursuivant sa recherche autour des problématiques environnementales, David Wahl interroge notre rapport au déchet et à sa prolifération. Il en arrive à nos centrales nucléaires dont les déchets sont invisibles et inodores mais pourtant si dangereux. Jamais désespérant ou fataliste, il aborde ces problèmes avec recul et une bonne dose d’humour. Son récit, de Louis VI à nos jours, est passionnant et, tel un conteur, il le jalonne d’anecdotes aussi drôles qu’instructives.

distribution

texte et interprétation David Wahl / mise en scène Pierre Guillois / régie générale Jérôme Delporte / collaboration artistique, accessoires Anne Wagner / lumière Maël Guiblin / création sonore Nicolas Coulon

production et soutien

Production Incipit

Coproduction Le Quartz – Scène nationale de Brest, A la Faïencerie Théâtre Creil, Châteauvallon -Liberté, scène nationale, La Maison de la Poésie – scène littéraire à Paris.

En immersion à L’Andra, L’institut Curie/Musée Curie, au Quartz – Scène nationale de Brest 

Avec le soutien de L’Andra et de Big Bennes/ Soignolles-en-Brie, et de Spectacle Vivant Bretagne dans le cadre de la reprise en mai 2021. 

David Wahl est artiste associé à Océanopolis Brest, Centre national de culture scientifique dédié à l’Océan.

au temps pour nous !

théâtre

  • vendredi 25 mars 2022 - 20h30
    Théâtre des Ursulines

    à partir de 15 ans


    durée : 1h10


    placement libre