<   retour billetterie   >

Tranzistor l’émission live !

En partenariat avec Mayenne culture, L’Autre radio et L’Oeil mécanique
** DIFFUSION EN LIGNE À VENIR ** jeudi 1er avril 2021
Théâtre des Ursulines
gratuit
durée : 1h30
Age 14+
Le concept de « Tranzistor l’émission live ! » est simple : vous proposer une soirée de concerts pour découvrir des artistes de la scène musicale locale dans des univers variés.

« Tranzistor l’émission live ! » se jouera le 1er avril, au théâtre des Ursulines, sans public. Malgré tout, une captation vidéo intégrale sera mise en place pour partager cette belle rencontre musicale.
L’enregistrement complet du concert est accessible sur tranzistor.org.
Entre prestations musicales et interviews, c'est une nouvelle occasion pour Tranzistor, média culturel proposé par Mayenne Culture, d’accompagner les artistes locaux.
C’est donc avec grand plaisir que nous accueillons, pour cette 5e édition, trois artistes ou groupes qui font l’actualité du moment :

Alice HA :
C'est un projet qui a vu le jour par la volonté d’exprimer et de partager des émotions. Une voix claire, quelques accords de guitare, un chant en anglais. Simple et direct. https://www.lesemergences.com/alice-ha/

Super Shiva :
Ce quartet (dans les étoiles), composé de quatre membres « dont trois humains », semble revenu d’une longue odyssée galactique. Où donc sinon ces envoyés spatiaux auraient-ils pu intercepter ces mélodies intersidérantes, ces guitares cosmiques, ces rythmiques robotiques ou ces antiques claviers analogiques, gorgés d’effets psychotropiques ?
Entre aliens en carton-pâte et puissantes montées acid-rock, le trip promet d’être extra(terrestre) !

Degiheugi :
Très tôt, Degiheugi consume du microsillon et fait rugir les platines dans une formation rap. Mais la sphère du hip-hop classique s’avère vite exiguë pour traiter les influx d’idées irriguant sans cesse son hémisphère droit. Collectionneur de sons, explorateur du sample idéal, il part exhumer des pépites encore brutes, sommeillant dans les abîmes du Web et sous la poussière des décennies passées. Il réinvente l’art de fusionner ces particules sonores pour leur offrir une seconde vie au rayonnement atomique. Imprégnés de featurings 5 étoiles ou de beats au groove d’orfèvre, ces patchworks éclatants élargissent le champ magnétique des codes abstract (hip-hop), et révèlent une musique chimiquement pure, gorgée de reflets soul, de spleen électronique et de fulgurances mélodiques. http://www.degiheugi.com/

 

vidéos