<   retour billetterie   >

LETTRES DE NON-MOTIVATION

Julien Prévieux / Vincent Thomasset
Mardi 15 novembre 2016
20h30
Théâtre des Ursulines
plein tarif > 20 €
réduit > 10 €
+ de tarifs
durée : 55 min
placement numéroté
>  billetterie
distribution
d’après le projet et le texte de Julien Prévieux / conception, mise en scène Vincent Thomasset / interprétation David Arribe Johann Cuny Michèle Gurtner François Lewyllie Anne Steffens / assistante mise en scène Brune Bleicher / scénographie en collaboration avec Ilanit Illouz / lumière Annie Leuridan / création sonore Pierre Boscheron / musiques Pierre Boscheron Vincent Thomasset / costumes en collaboration avec Rachel Garcia / régie générale Vincent Loubière / administration le petit bureau Sally Jorno / Claire Guièze
production et soutien
Production Laars & Co. Coproduction le phénix scène nationale Valenciennes / Festival d’Automne à Paris / Théâtre de la Bastille - Paris / La Bâtie - Festival de Genève / Théâtre Garonne - scène européenne – Toulouse / la Passerelle Scène Nationale de Saint-Brieuc / Les Spectacles vivants - Centre Pompidou / Le GRAND SUD Lille. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National. Avec le soutien d’Arcadi Île-de-France / DRAC Ilede- France / Ministère de la Culture et de la Communication / CENTQUATRE-PARIS / du Centre Culturel Suisse-Paris. Ce spectacle a été répété au Théâtre de la Bastille et a bénéficié de son soutien technique.
Pendant 7 ans, Julien Prévieux, artiste plasticien, a répondu à des offres d’emploi par la négative. En décortiquant les termes ou la présentation des annonces, il déjoue les rapports de force inhérents au monde du travail.

Que les postes proposés soient dans l’industrie, la comptabilité, le marketing ou la restauration, au-delà du travail, c’est la notion de contrainte qui est centrale. Rentrer dans un moule, se formater pour devenir le candidat idéal. Julien Prévieux s’oppose à cette démarche et argumente sa non-motivation avec une extrême rigueur et une ironie salvatrice. Chacun ayant été, à un moment donné, confronté au processus de recherche d’emploi, le pouvoir libérateur de ces lettres opère immédiatement. Au plateau, Vincent Thomasset projette les annonces dans leur version originale et met en jeu cinq comédiens. Chacun dans une énergie et une fantaisie différente fait acte de résistance face aux discours parfois consternants des chefs d’entreprise ou directeurs des ressources humaines.

 

fauteuilBulle 3 étoiles

Galerie