<   retour billetterie   >

L’ALTERNATIVE AMBIANTE

une conférence de Gilles Clément
Jeudi 5 mars 2015
21h
Théâtre des Ursulines
plein tarif > 8 €
tarif réduit > 5 €

pass plein tarif > 35 € pass tarif réduit > 25€
durée : 1h10
>  billetterie
Restauration sur place les trois soirs
Formule soupe, plat, dessert
8 €
(hors boisson)
Nombre de places limité, réservation indispensable
T. 02 43 09 21 52 ou contact@le-carre.org

Un espace librairie est à votre disposition au Théâtre des Ursulines, en partenariat avec la Librairie M'Lire Anjou

Salons vidéos au Théâtre des Ursulines pendant les trois jours avec "Eloge de l'arbre" d'Eric Watt et "Krach audition" d'Alexandre Périgot. Présentation à télécharger
ci-dessous.

Habitation sonore du Cloître des Ursulines de Gaël Loison avec Noroeste.
une conférence de Gilles Clément

A partir de son texte «L’Alternative ambiante», publié par Sens et Tonka en 2013, Gilles Clément appelle à «un véritable dialogue avec la nature et non sa maîtrise cartésienne». Il propose une vision plus globale de la notion d’écologie et la confronte au mode de fonctionnement planétaire basé sur le productivisme et l’exploitation sans fin des ressources naturelles.

Face à cette urgence écologique et au conditionnement dans lequel sont enfermées les populations au niveau planétaire, l’alternative ambiante cherche des solutions immédiates, au quotidien. Elle pousse l’homme à bouleverser son comportement vis à vis de la nature et à réviser sa position dans l’univers : «[...] ne plus se placer au-dessous ou au centre mais dedans et avec.»

Gilles Clément

Dès le début des années 70, Gilles Clément conçoit et réalise des jardins pour une clientèle privée en France et à l’étranger . En 1977, il cesse cette activité pour se consacrer à « l’espace public » et fonde l’Atelier Acanthe en 1985. Il s’installe de façon indépendante en tant qu’artiste en 2000 et organise ses prestations en co-traitance avec les ateliers de paysage, en particulier Coloco à Paris .

Le concept de Jardin en Mouvement, né d’une expérimentation dans son propre jardin dans la Creuse trouve une application en espace public dans le Parc André Citroën dès 1986. L’ouvrage portant le même nom parait en 1991. De nombreux ouvrages suivront (plus d’une vingtaine), certains abordant d’autres concepts importants : Le Jardin planétaire (exposition à la Villette en 1999/2000), Le Tiers-Paysage (2003).

Plusieurs prix consacrent son oeuvre dont le « Grand prix du paysage » en 1998. Le Parc André Citroën (en co-conception), le Domaine du Rayol dans le Var, les Jardins de l’Arche à Nanterre, les Jardin de Valloires dans la Somme, le parc Matisse à Lille, le jardin du musée du Quai Branly à Paris, le toit de la Base sous-marine de Saint Nazaire (Jardin du Tiers-paysage) font partie des projets les plus connus du public. Enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure de Versailles de 1980 à 2012 il assure, en 2011/12 des cours au Collège de France dans le cadre de la chaire de création artistique.

www.gillesclement.com

Intervention d'Eric Watt, réalisateur, à l'issue de la conférence, en lien avec son film "Eloge de l'arbre" présenté pendant la biennale dans le foyer du Théâtre des Ursulines. Voir ci-contre : Salons vidéos.

Service de presse
www.myra.fr

Galerie