<   retour billetterie   >

BLISS

Cie Rêvolution / Anthony Égéa
Mardi 22 mars 2016
20h30
Théâtre des Ursulines
Plein tarif > 20€
Tarif réduit > 10€
durée : 1h20
placement numéroté
>  billetterie
distribution
direction artistique / chorégraphie Anthony Egéa / interprètes Lydie Alberto, William Domiquin (Talents Adami), Jérôme Fidelin (Talents Adami), Romain Guillermic (Talents Adami), Jocelyn Laurent (Talents Adami), Sandrine Lescourant, Jérôme Luca, Laura Luca, Marie Marcon (Talents Adami), Brandon Masele (Talents Adami) / musiciens Yvan Talbot, Philippe Pham Van Tham / direction musicale Yvan Talbot / composition musicale Yvan Talbot, Philippe Pham Van Tham / assistant chorégraphique François Lamargot / regards extérieurs / chorégraphie Célia Thomas, Sandrine Lescourant / regard extérieur / dramaturgie Monique Garcia / création lumière / scénographie Florent Blanchon / costumes Hervé Poeydomenge
production et soutien
Coproductions : Association artistique de l’ADAMI / OARA - Office Artistique de la Région Aquitaine / “Coopération, Accueil Studio - Accueil Plateau 2014” Le Centre Chorégraphique National d’Aquitaine en Pyrénées Atlantiques Malandain Ballet Biarritz et le Théâtre Olympia “Scène Conventionnée d’Arcachon” / Opéra National de Bordeaux / Centre National de la Danse / Le Moulin du Roc, Scène Nat. à Niort / Centre Chorégraphique Nat. de La Rochelle Poitou-Charentes, Compagnie Accrorap, direction Kader Attou / Théâtre Durance - Scène conventionnée - Château-Arnoux / Saint-Auban / SPEDIDAM / IDDAC - Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel - Agence Culturelle de la Gironde / Glob Théâtre - Artiste Associé 2011- 2014 - Bordeaux. Avec le soutien de la DRAC Aquitaine / Conseil Régional d’Aquitaine / Conseil Général de la Gironde / Mairie de Bordeaux.
L’espace d’une nuit, dans l’atmosphère fiévreuse des clubs, les identités se perdent ou s’exacerbent. Danseurs d’un soir ou bombes des dancefloors, les corps s’abandonnent, ivres de sons et de lumières.

Cette pièce voit le parcours d’individus dont les histoires, petites et grandes, se nourrissent, se croisent ou se manquent, sous l’impulsion et le jeu de deux musiciens. C’est une plongée dans les fantasmes et les extravagances des boîtes de nuit. Les danses qui y prennent vie se nourrissent des techniques du hip-hop pour développer une gestuelle hybride et actuelle. La musique électronique propage sa frénésie au cœur des esprits, dans une fusion de sensations et de mouvements. L’urgence d’être et de vivre transpire dans cette quête d’une allégresse collective proche de l’extase (bliss en anglais). Anthony Egéa retourne aux sources du hip-hop, en tant que phénomène culturel, social et musical et regroupe toutes les générations autour d’un même plaisir de danser.

Ce spectacle bénéficie du soutien de l’Office National de Diffusion Artistique et de l’Office Artistique de la Région Aquitaine.

Onda_logo_noir_

Logo OARA 600dpi

fauteuil Bulle barrée

Galerie
vidéos