<   retour billetterie   >

LES PIEDS DANS LE RIDEAU

une conférence / performance d'Alexandre Périgot
Vendredi 6 mars
16h
Le Rex
Alexandre périgot - timm-ulrichs-the-end-1970 -
plein tarif > 8 €
tarif réduit > 5 €

pass plein tarif > 35 €
pass tarif réduit > 25 €
durée : 1h
>  billetterie
Restauration sur place les trois soirs
Formule soupe, plat, dessert
8 €
(hors boisson)
Nombre de places limité, réservation indispensable
T. 02 43 09 21 52 ou contact@le-carre.org

Un espace librairie est à votre disposition au Théâtre des Ursulines, en partenariat avec la Librairie M'Lire Anjou

Salons vidéos au Théâtre des Ursulines pendant les trois jours avec "Eloge de l'arbre" d'Eric Watt et "Krach audition" d'Alexandre Périgot. Présentation à télécharger
ci-dessous.

Habitation sonore du Cloître des Ursulines de Gaël Loison avec Noroeste.
une conférence / performance d'Alexandre Périgot

Une petite histoire de l’art racontée par celle des rideaux, une divagation pour raconter la migration du rideau de scène vers le champ des arts visuels.

Comment le rideau a scandé les moments clés de l’histoire de l’art, du rideau qui cachait l’origine du monde de Courbet à celui qui est à l’origine du manifeste de Malevitch, du célèbre Parade de Picasso au rideau de scène du Living Theater qui allait frapper les trois coups de l’art minimal.

Un commentaire, un inventaire mais pas un abécédaire de rideaux pour revisiter ce qui a conduit à faire tomber le rideau de scène au théâtre dans les années 60 alors que paradoxalement il se relevait sur la scène de l’art contemporain. Un diaporama de plus de cent images de peintures, films, scénographies, actualité, oeuvres contemporaines, accompagné de références littéraires, philosophiques, politiques...

Inviter le public à vivre l’expérience d’une ivresse du rideau du plus célèbre au plus inattendu.

Alexandre Périgot

Alexandre Périgot, plasticien né en 1959 à Paris, vit et travaille actuellement entre Paris et Bastia. Son travail se développe à partir d’une observation aiguë des relations entre les formes de la culture populaire et celles de l’art. Il emprunte aux mondes du cinéma, de l’architecture, du spectacle vivant, du sport, des jeux vidéo ou des médias les dimensions de temps réel et de direct, au travers d’installations ou de performances.

À travers différents médiums (vidéos, installations, photographies, musique, danse...), ses oeuvres mettent en évidence la spectacularisation de notre société et l’émergence de nouveaux modèles de représentation qu’elle véhicule pour construire une identité.

2014 La maison du Fada, Capsule radieuse, Piace la Radieuse, Bézard - Le Corbusier, Piace
2013 Quelques fadas et autres objets-sentiment, curated by Jean-Luc Gerhardt, galerie d’exposition du Theâtre de Privas, France
Jardin revolutionnaire avec moins de couleurs et plus de fleurs, Ecole nationale supérieure d’architecture de Nantes, France
Dumbo Délire, curated by Bertrand Godot, Le Carré, Scène nationale - Centre d’art contemporain, Château-Gontier, France
Polkapalace, Musée d’art et d’histoire de Bastia, projet Marseille Provence 2013   Capitale Européenne de la culture, Bastia, France
2011 Maison témoin/Maison d’Elvis, Open city, Lublin, Poland
Dom Wariatow, curated by Monika Szewczyk, Electownia galeria Arsenal Bialystok, Poland
2010   Revolutionary garden with less colours more flowers, curated by Jacinto Lageira, Galerie Michel Journiac, Université Paris 1 Pantheon-Sorbonne, Paris, France

www.alexandreperigot.com

Service de presse
www.myra.fr

Galerie
Portrait_Alexandre_Perigot (web)