<   retour billetterie   >

Les malédictions

Compagnie La Volige / Nicolas Bonneau
mardi 16 janvier
20h30
Plateau du Théâtre des Ursulines
Les_Maledictions_960x450
plein tarif 20€ /
réduit 10€
+ de tarifs
placement libre
>  billetterie
théâtre +++++
objets +++
sorcellerie +++++
distribution
écriture et mise en scène Nicolas Bonneau / conception objets et marionnettes Hélène Barreau / création musicale et sonore Fannytastic / costumes Cécile Pelletier / scénographie Cécile Pelletier, Rodrigue Bernard / création lumière régie générale Rodrigue Bernard / collaboration artistique Etienne Saglio / interprétation Hélène Barreau, Fannytastic
production et soutien
Production La Volige / Nicolas Bonneau (79). Co-productions Le Carré, Scène nationale – Centre d’art contemporain du Pays de Château-Gontier (53) / Théâtre La Passerelle, Scène Nationale de Gap et des Alpes du Sud – Gap (05) / Le Strapontin, scène des Arts de la Parole – Pont-Scorff (56). Avec le soutien de La 3’e Saison culturelle de l’Ernée – Ernée (53) / Pôle culturel des Coëvrons – Evron (53) / Le Moulin du Roc, Scène Nationale – Niort (79) / L’Echalier – Saint-Agil (41) / Saison culturelle de la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs – Pré-en-Pail (53) / Centre culturel L’Intervalle – Noyal-sur-Vilaine (35). La Volige est conventionnée par la DRAC Nouvelle-Aquitaine et la Région Nouvelle-Aquitaine, et est soutenue par le Département des Deux-Sèvres.
Après un long travail de recherche et de collectage en Mayenne et en Bretagne autour de la sorcellerie, Nicolas Bonneau met en scène un récit ancré dans le réel. Plongée dans un monde secret où la parole est pouvoir.

Jeune professeur, Emilie vit son installation en Mayenne comme un nouveau départ, une vraie chance. Mais les événements s’enchainent et les accidents et autres tracas domestiques commencent à former une liste inquiétante… Une vraie poisse ! Jusqu’au jour où on lui demande si quelqu’un ne lui voudrait pas du mal… La phrase est lancée. L’engrenage pour se faire « désorceler » commence et Emilie, qui ne croyait pas à toutes ces fadaises, devra néanmoins aller jusqu’au bout du processus. Le récit est porté par deux comédiennes également marionnettiste, musicienne et chanteuse, pour donner à voir l’invisible.

« Ce n’est pas parce que l’on ne comprend pas certaines choses qu’elles n’existent pas. »

Dans le cadre de Onze, biennale de la marionnette et des formes manipulées Mayenne / Sarthe / Maine-et-Loire.

Dessins_LeCarre_Festival11_2017_1500x1500

fauteuil   Bulle 3 étoiles

Galerie
Les_Malediction_galerie_1 Les_Malediction_galerie_2 Les_Malediction_galerie_3 Les_Malediction_galerie_4